Notre bus de nuit nous arrête à 3h45 dans la ville de Ninh Binh.
Nous sommes fatigués, la nuit a été de courte durée et pas vraiment des plus confortables. Un taxi nous emmène à 20 minutes de là, dans un homestay à Trang An, où une navette partira demain à 8h pour Pu Luong. 

Tom qui est trop grand pour le siège, comme toujours !
Bon voyage !

Pu Luong, situé dans les montagnes du sud ouest de Hanoi, est un village de rizières. 

C’est aussi le seul lieu que nous avions réservé des mois à l’avance, pour être surs de nous poser quelques jours en pleine nature, en pleine zénitude avant de rentrer. 

Atterir à 4h du mat’ dans un homestay n’est pas vraiment commun… Tout le monde dort. Il n’y a pas réception non plus. Heureusement pour nous, la terrasse propose un hamac où nous nous posons pour nous reposer avant les premieres lueurs du jour.
A vrai dire, difficile de vraiment se reposer, car à 5h le jour commence à se lever, dévoilant les impressionnantes pics rocheux autour de nous. Trang An, à côté de Tam Coc, est “la baie d’Halong terrestre”. Nous découvrons alors alors le soleil le plus beau paysage que nous ayons vu du Vietnam. 


A 6h les gérants se lèvent tranquillement, et je négocie pour décaler notre transfert au soir afin de profiter de ce magnifique décor une journée entière. Malheureusement le chauffeur pour le transfert est déjà en route, donc le trajet est maintenu à 8h du mat. 
Pas de problème, nous avons donc 2h pour arpenter les alentours ! 
Les décors qui nous laisse sans voix tellement c’est beau. Je crois pouvoir dire que l’on est face à l’un des plus beaux paysages de ce voyage. Un immense coup de coeur. Voilà.

Je vous laisse découvrir cela en photos, il parait qu’une photo vaut 1000 mots, et je crois que là c’est de circonstance ! 

Après un petit déjeuner sur un ponton face aux montagnes, notre “navette” (un taxi) nous attend. 4h de route qui se transforment en 3h, le chauffeur est fou. On s’est demandé comment on était encore entiers en arrivant à Pu Luong ! 

L’écolodge est magnifique. Pour le coup, il n’a d’écolodge que le nom, c’est une petite déception de ce côté là. Mais cela n’enlève pas la beauté du lieu. C’est certain, nous voilà arrivés dans un paradis terrestre ! 

Ces grandes montagnes toutes vertes sont impressionnantes. Elles dominent le paysage, abritant quelques nuages égarés après l’orage. Les plantes sont encore gorgées d’eau de pluie, les fleurs jaune et orange se repèrent au loin, dans tout ce décor verdoyant. 
Les grands papillons par dizaines se disputent les fleurs à butiner, croisant les libellules rouges, coléoptères aux tailles variables et 10000 autres insectes observables au mètre carré. C’est un spectacle digne d’Alice au pays des Merveilles.

Nous marchons sur les chemins qui bordent les rizières, avec quelques rayons qui éclairent sporadiquement les champs à travers d’énormes masses de nuages gris. C’est vraiment sublime. 

Pourtant, j’image que pour les locaux ça n’a plus rien de sublime. Des heures de travail en perspective, un travail éreintant.

Les enfants nous lancent des “Hello, whats your name” à tout va, demandant juste avant à leur père comment on dit déjà. Les petites en vélo roulent à côté de nous pour faire des High 5, les canards fuient en nous voyant approcher, les chiens et chiots se battent au bord de la route, et les vaches se laissent caresser, recevant probablement le premier et dernier câlin de leur vie. 

Je viens de terminer le livre “une histoire des abeilles” de Maja Lunde. Cette histoire m’a bouleversée, une histoire où s’entremêle passé, présent et futur possible de notre environnement et de notre humanité. Une partie de l’histoire se déroule en Chine, alors ça fait un peu écho à ce qui nous entoure, comme le livre de Herzog de son ascension de l’Annapurna quand nous étions en trek pour voir les Annapurnas. 
Le livre fait réfléchir, motive aussi, encore plus, à agir pour notre environnement. Je vous le conseille vivement si vous ne l’avez pas déjà lu d’ailleurs.

Le jour d’après, avec une motobike qui n’a rien de sur, nous roulons dans les montagnes.

Thomas a une otite, il lui faut des médocs. Le pharmacien local ne parle pas un mot d’anglais, mais avec juste la traduction écrite sur un papier par l’hotel, il réussit à comprendre et lui donne un antibiotique. On s’est quand même demandé si on pouvait faire confiance, mais au beau milieu des montagnes vietnamiennes… ben on a pas trop le choix, on fait confiance ! 

A chaque virage, le paysage nous offre une nouvelle vue sur les rizières, toutes plus belles les unes que les autres. La foret est dense, on ne voudrait pour rien au monde descendre là dedans. Ca doit grouiller de bestioles. D’ailleurs dans notre chambre, les grosses araignées ont déjà trouvé leur place, et ça nous suffit largement…!

Le reste de cette étape sera farniente, et on décide de ne pas aller à Sa Pa, LA destination dans les montagnes pour voir les rizières, mais aussi bien plus sale et remplie de touristes. On préfère donc s’éviter 10h de transport pour un lieu similaire à celui où on se trouve, et ajouter 2 jours autour d’Hanoi. 

Le lendemain nous partons à Son La, toujours dans les montagnes, pour notre ultime projet. Puis l’équipe nous raccompagnera à Hanoi, dernière ville de notre voyage ! 

Note : Je vous écris ces lignes depuis l’aéroport. Les 100 jours sont finis, mais il nous reste quelques articles à partager avec vous, alors restez dans les environs encore un peu 😉 ! 

2 thoughts

  1. Les paysages sont vraiment magnifiques…
    J’espère que l’otite de Tom va mieux avant que vous preniez l’avion…
    On pense bien à vous, on sait que c’est dur de rentrer mais nous on a hâte de vous retrouver 💜

    Liked by 1 person

  2. Merci ma Clo ! Oui le Vietnam est un vrai coup de coeur ! L’otite de Tom est passée, il est quand même allé à la clinique en arrivant à Hanoi. On a hâte de vous voir aussi, le retour est plus facile avec les copains !!! 😀

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s