Nous avons décidé de poser nos gros sacs à dos – oui après 3 mois ils commencent à prendre du poids ceux là – pour 4 nuits dans la petite ville de Hoi An.

Après notre visite du parc de Bana Hills en mode ambiance à la française la parenthèse continue aussi à Hoi An. En effet, cette ville a longuement été sous colonie française et le moins que l’on puisse dire c’est que les français ont laissé une forte empreinte.

La vieille ville est aménagée en bord de rivière avec de magnifiques petites maisons colorées mitoyennes à la mode de chez nous. Parfois on se demandera même si on n’est pas dans le sud de la France. D’ailleurs c’est ici que l’on goûte au Banh Mi, un sandwich dans une baguette à la française, avec de la viande marinée.

Paradoxalement, la ville est divisée en deux styles: le style français que je viens de décrire et un style chinois ancien. Ce dernier fera le plaisir de Laura notamment grâce aux majestueuses maisons de thé qui y ont parfaitement trouvé leur place.

Se balader de jour comme de nuit dans ces jolies petites rues à la recherche du petit café ou restaurant restera notre activité préférée.

L’artisanat local

Les rues fourmillent de personnes mais aussi d’artistes et d’artisans. La ville est extrêmement réputée pour ses tailleurs et ils auront eu raison de nous car on repartira avec 4 chemises, un short, 2 pantalons et une tunique – à croire qu’on avait encore de la place dans nos sacs – le tout fait sur mesure et pour 3 fois rien.

On découvre aussi le travail d’un photographe français, Rehahn, qui s’est attelé à retrouver toutes les tribus vietnamiennes afin de rencontrer leur culture et plus particulièrement les costumes traditionnels. Un musée dans le centre-ville regroupe ces trouvailles.

Note de Laura : l’aube est particulièrement propice pour découvrir la ville : la température est encore tenable, les commerces encore fermés, on peut alors profiter de la vie plus locale qui est cachée le reste de la journée par les boutiques de tourisme.


Marché de produits frais, locaux qui déjeunent au bord des rues, et … touristes asiatiques qui font leur séance photo dans ce décor parfait animent ce début de journée.

Pour notre dernière nuit on décide de découvrir une production de cirque théâtralisée : Lune production. Étonnamment le spectacle raconte en danse moderne l’histoire de la tribu Cham. Un show digne des ballets internationaux et pour parfaire l’expérience l’équipe restera sur scène une vingtaine de minutes pour répondre à nos questions. L’occasion d’apprendre qu’ils ont construit le spectacle en moins de 6 mois, épatant!

La touche historique

Comme je le disais précédemment Hoi An est marqué d’histoire mais c’est surtout au cours de la visite d’une vieille maison d’époque encore tenue par M. Duong qu’on en a prit pleinement conscience.

M. Duong est né et vit depuis 75 ans dans cette maison. Au cours d’une visite privilégiée il nous explique comment il a vécu les guerres et comment il a vu sa ville changer. Malgré toutes les atrocités de la colonisation française et des guerres il nous confie “qu’il faut laisser au passé ce qui est au passé et que tout le monde fait des erreurs”. Son combat est désormais de pouvoir préserver sa maison sans céder face aux investisseurs.

Comme dit plus haut, de nombreuses maisons sont d’anciennes maisons communales d’architecture chinoise. Les maisons sont tout en longueur, et les pièces séparées par des cours ouvertes, qui sont des puits de lumière et un moyen de véhiculer l’air frais entre les différentes pièces.

Nous visitons notamment celle qui est désormais transformée en musée d’histoire de la céramique vietnamienne. Des pots vieux de centaines d’années y sont exposés et on peut voir l’influence des pays voisins dans le style des céramiques et porcelaines locales.

Note de Laura : La maison de thé Reaching Out est aussi la grande découverte de notre séjour ici. Dans une vieille maison traditionnelle en bois, un salon de thé où on observe le silence. Je m’y suis rendue seule la 1ère fois donc ce n’était pas bien difficile de rester silencieuse, mais c’était marrant d’observer le brouhaha de la rue s’opposant au grand silence qui régnait dans la maison. Comme une bulle de sérénité dans une ville grouillant de touristes.

Aux alentours de Hoi An

Une fois de plus nous voici en possession d’un scooter pour explorer les alentours de la ville.

Première étape, le village des Potiers, encore une fois pour le plus grand bonheur de Laura. Tout le monde ici fait des figurines animales en Terracotta, des pots et oeuvres d’arts de toutes formes. L’argile est prélevée sur les rives de la rivière qui longe le village, et le tour de potier se tourne au pied.

On s’arrête à nouveau pour déjeuner dans le quartier des légumes, un vaste endroit où tout le monde cultive de façon biologique. Par contre étrangement les restaurants ne sont pas végétariens. On se régale avec un pancake vietnamien, une sorte d’omelette frit et fourrée de légumes râpés, le tout à wrapper soi-même dans une feuille de riz.

Ensuite on trouvera un superbe café qui possède une plage privée, de quoi siroter un bon jus frais tout en faisant trempette (uniquement pour Laura pour cette partie).

2 thoughts

  1. Les photos sont vraiment magnifiques !! Elles rendent parfaitement justice à cette superbe ville !
    C’est “marrant”, le discours “le passé c’est le passé et tout le monde fait des erreurs”, on l’a entendu plusieurs fois de la part des personnes âgées au Vietnam.. C’est incroyable leur capacité à pouvoir pardonner les atrocités qui ont été commises chez eux. Même si étrangement, on avait eu l’impression qu’ils avaient beaucoup plus pardonné aux français qu’au américains…

    Like

  2. Effectivement tu sens que les blessures américaines sont plus profondes et maintenant on entend tout le monde se plaindre des chinois…c’est fou quand même, un jour peut-être on vivra tous ensemble en harmonie 🙂

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s