Parce qu’on sait que vous aimez nos petites apartés, en voici une nouvelle:
Les transports cambodgiens.

Au Cambodge il y a eu beaucoup de transports, et malgré que ça soit le plus petit pays que l’on ai traversé, c’est le plus folklorique jusque là ! (Ok, il reste le Vietnam..)

Ici, ce sont principalement des minibus de 15 personnes qui sont proposés, de qualité variable. Côté conduite, je pense qu’ils valent les Indiens (bien qu’il y ait 3 fois moins de monde sur les routes).
Les chauffeurs roulent comme des fous, doublent tout le temps même quand ça passe vraiment limite, des routes en rénovation ou carrément délabrées, etc.

Ainsi, il nous a fallu 6h de route au lieu de 3h pour aller de Siem Reap à Battambang, 14h de route pour faire le trajet Battambang – Sihanoukville, au lieu des 10h, 3h au lieu de 2h pour aller à Kampot, et enfin la palme revient au dernier trajet, Kampot – Phnom Penh. Pas forcément du fait du temps de route doublé une fois de plus, mais plutôt pour la grosse blague qu’a été le conducteur.

En effet, nous avons trouvé un bus en dernière minute à Kampot pour la capitale, car fin des vacances nationales obligent, tous les bus étaient remplis de locaux rentrant chez eux. Nous voici finalement dans un mini bus blindé, un peu serrés, mais au moins nous avons un moyen de transport !

Au bout de 15 min, le chauffeur s’arrête et nous fait comprendre que les 4 personnes sur le bord de la route vont monter, il faut donc se serrer pour leur faire de la place. Tout le monde hallucine, on explique au chauffeur que c’est impossible. Le coffre ne ferme déjà pas à cause de nos sacs, le trajet va durer 3h cambodgiennes donc 5h, donc non, hors de question que ces personnes montent. L’experience “serrés comme des poulets birmans” nous a suffit !
Les Cambodgiens à bord ne sont pas d’accord mais personne ne bronche, ils abandonnent rapidement.

Personne ? C’était sans compter sur les Français, ces casse-couilles! Je tente d’expliquer au chauffeur qu’il est hors de question de prendre plus de gens, que son van est déjà complet, et une des passagères lui traduit car il ne parle visiblement pas anglais. Le mec s’accroupit au bord de la route, en mode boudeur, et nous dit que le bus ne repartira pas temps qu’on aura pas fait de la place pour ces 4 personnes !

Là dessus Thomas s’en mêle, et le mec change littéralement de tête. On lui demande d’appeler son boss pour trouver une solution, et on comprend à ce moment là qu’il ne sera payé que 45$ pour faire le trajet, et c’est pour cela qu’il prend des passagers en plus, dont les 7$/pers iront directement dans sa poche, et pas dans celle de son boss. Un autre passager rigole “ Yes guys, that’s Cambodia!” Ben peut être que les Cambodgiens kiffent être en mode poulets en batterie, mais très peu pour nous.

Démocratie oblige on retourne voir les passagers pour savoir s’ils sont vraiment près à avoir 4 personnes supplémentaires dans le bus, après tout on ne veut pas non plus tout perturber. On comprend qu’ils ne veulent pas mais qu’ils ne savent pas quoi faire. Du coup on retourne voir le chauffeur, on ne cède pas, et finalement, carrément énervé, il nous dit de remonter dans le bus et nous repartons. Ouf ! Sa vengeance sera de la vieille techno avec les basses à fond histoire de faire vibrer tout le bus (et ce pendant 4h).

10 minutes après, nouvel arrêt, il va aux toilettes. On repart. 10 minutes après à nouveau il s’arrête à un garage, un mec tape sur l’embrayage, apparemment il y a un problème. On repart quand même. 10 minutes après, nouvel arrêt pour réparer l’embrayage. Ca prendra 1h, nous sommes partis depuis 2h et nous n’avons pas fait un tiers de la route.

Au Cambodge, la leçon est apprise, toujours prévoir le double de temps pour tout !

Espérons que le passage de la frontière avec le Vietnam sera plus facile !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s