Après 2 jours dans la campagne de Tilonia, nous revoici dans le tumulte de la ville. Néanmoins, Jodhpur est plus agréable que sa voisine Jaipur. Plus petite (“seulement” 1,3 million d’habitants), elle est aussi un peu plus propre et les rues agréables.

Lors de notre séjour au Barefoot College (littéralement collège pieds-nu), j’ai eu la mauvaise idée de laisser mes tongs en cuir devant la porte de la cantine. Comme tous les autres, sauf que les miennes doivent sentir meilleur – ou pire ? – que les autres, puisqu’en sortant de mon repas, l’une d’elles a disparu. On a fini par la retrouver croquée – Merci les chiens – mais tout de même encore fonctionnelle. J’étais bien déçue, c’est que j’y tiens à ces tongs! 

A peine arrivés dans Jodhpur, nous sortons nous balader pour la dernière heure du jour. Le moment est agréable. Nous marchons sur le bord de la chaussée, quand un homme, accroupi m’interpelle. Il ne parle pas anglais mais pointe ma tong, et me fais un geste de la main pour que je m’approche. Le gars à l’oeil quand même, il a vu direct qu’il y manquait un morceau.
Il me montre son étal de réparation de tongs (il a dû faire un partenariat avec les chiens de la région). Sans hésiter je la lui tend. Ca lui prendra 5 minutes à réparer ma précieuse chaussure! Clairement, il m’a fait ma soirée.

Enfin remise de cette histoire de pied, la soirée est vraiment agréable, et on se repose pour de vrai.

Marche dans les bazars, un verre sur un rooftop, avec vue sur le fort de Mehrangarh, pour lequel la ville est connue.

Nous rencontrons à notre hôtel un Français. Le monde est petit, il est aussi surpris qu’on connaisse Yssingeaux que l’on est surpris qu’il vienne de Haute-Loire ! Il est de passage pour  10 jours de méditation dans un ashram du coin. On lui souhaite bon courage, et une belle expérience !!


LE FORT DE MEHRANGARH

Nous voici nouveau à visiter un nouveau fort-palace de Maharaja, avec également un musée recelant des objets et palanquins royaux.

J’insiste ensuite lourdement pour aller voir le “White Temple”, ou Jaswant Thada qui est en fait la tombe (ou cénotaphe) du Maharaja Jaswant Singh II.

A l’intérieur, des portraits de profil des différents Maharajas qui se sont succédés sont présentés, et franchement le dessinateur de l’époque n’était pas fin physionomiste, tous les portraits se ressemblent.

Une fois de plus, la lumière de fin de journée est magnifique, et nous profitons d’un moment de pause dans l’herbe, à admirer le monument. 

2 thoughts

  1. Casse-pied cette histoire de tong… heureusement que tu retombes sur tes pattes (niveau jeux de mots déjà on est bons).
    De très belles photos encore une fois (celle du “white temple” ! Quelle réussite !) Entre ça et la coupe de cheveux du cordonnier, c’est une jolie invitation aux voyages

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s