New Delhi.

Capitale de l’Inde, c’est l’une des villes les plus polluées au monde, une agglomération d’environ 16,5 millions d’habitants, composée d’une multitude de cultures différentes.

Tous ceux qui sont allés en Inde te conseillent de bien te préparer, car Delhi, c’est un choc. 

Tout juste sortis de l’aéroport, je dis à Tom : “tiens, on dirait qu’ils viennent de lancer des feux d’artifice, ça sent les pétards…” il me regarde avec un sourire en coin et me lance un “Welcome to Delhi !” Ah ok. En fait c’est toujours comme ça. Bon, et bien c’est parti alors !

La 1ere nuit fut bien courte, puisque nous avons rejoins l’hôtel à 4h du matin, suivi d’une jolie insomnie dû à l’excitation du voyage et au décalage horaire. 

Le lendemain est notre seul jour de vraie visite de la ville, alors nous filons à la Tombe de Humayun. En taxi.
Le taxi – ou plutôt la circulation indienne – est une expérience en soi. Pas de ceinture de sécurité, des klaxons en continu, des gens qui roulent absolument n’importe comment. Tu crains pour ta vie toutes les secondes en somme. Et pourtant ça passe. Tu ne sais pas comment ils font, c’est juste incroyable. L’effet est aussi amplifié par la conduite à gauche, donc non seulement tu as tout le temps l’impression qu’ils prennent la route en sens inverse, mais en plus les voies sont faites pour… ben pour rien en fait puisqu’ils ne les respectent pas.

Subjuguée par ce cirque de la route, je suis prise d’un fou rire, parce que vraiment, c’est fou. Thomas est habitué, il est amusé de me faire découvrir ça, et je suis contente de vivre cette expérience ensemble. 

Après ce trajet, nous arrivons donc sur le site. Un mausolée de style Moghole datant de 1571 abritant la tombe de l’Empereur ainsi que les autres membres de la famille royale.

En passant la grande porte après les jardins, le “WOW” te prend de plein fouet, c’est sublime. Un petit Taj Mahal rouge. (C’est celui-ci qui a d’ailleurs inspiré le Taj d’Agra).

L’endroit est magnifique, sculpté, les fenêtres sont ornées de rosaces en pierre, et tout autour, les jardins donnent une atmosphère paisible qui coupent le brouhaha de la ville. 

Puis la visite se poursuit au Fort Rouge (de son vrai nom Palais de Shahjahanabad mais je suis sûre que vous n’avez pas lu ce nom en entier, n’est-ce pas!). Forteresse Moghole construite en 1648, c’est aussi le symbole de l’Indépendance de l’Inde car le 1er Ministre y a fait la premiere déclaration en 1947.

Le site est en rénovation, et c’est assez comique de regarder les ouvriers travailler au milieu de la foule de touristes. 

Le soleil est dans sa “Golden Hour”, la lumière est sublime et se mélange avec les saris de toutes les couleurs. 

On reviendra là-dessus plus tard mais je suis tombée amoureuse des saris, tous plus beaux les uns que les autres.
Je pense sérieusement à développer une série photo sur ce sujet !!! (Ca sera haut en couleurs ! 😉 )

A côté du Fort, il y a le Vieux Delhi. Alors là, on peut dire que c’est une vraie expérience. La foule se mêle aux petits taxis et scooters sans trop de problème, ça sent les épices – mais pas que (je vous laisse imaginer) – de façon très forte et les trottoirs sont remplis de produits et de déchets. Nous nous engouffrons dans une ruelle, le quartier de l’électronique. Des rubans LED pendent partout, ampoules et autres suspensions luminaires sont des démonstrations de lumière. Les singes traînent sur un nombre incalculable de câbles électriques, des hommes transportent leurs colis sur la tête, d’autres en charrette, d’autres sont juste assis là à regarder la scène.  Et tout ce petit monde fourmille de façon très naturelle. 

La nuit tombe, nous nous rendons chez Suman qui nous héberge avec une très grande bonté chez elle, dans le quartier de Kalkaji. Elle nous fait visiter sa maison, les portraits de Gandhi et des statuettes de Bouddha partagent la pièce avec des masques vénitiens, des sculptures africaines, des petites maisonnettes d’Amsterdam où vit sa fille Prajna (qui gère la fondation Signify). Tout a une histoire ici, et rien n’est laissé au hasard car son mari Rajiv est architecte. 

On discute, on dîne un festin de roi, et après un thé partagé, nous partons nous coucher. 

Cette première journée a été bien riche en émotions, et celle de demain s’annonce tout aussi chargée ! 

5 thoughts

  1. J’adore ❤. L’arrivée à Delhi à 04h du matin et la tombe de Humayun dans la foulée… Ça me rappelle trop de souvenir, c’était exactement ça pour nous aussi ^^.
    Profitez bien de cette expérience unique !! Unique ou pas d’ailleurs… ;). Même si les premiers jours d’un long voyage et les sentiments qui vont avec (de se dire que la prochaine fois qu’on rentre chez soi c’est dans x mois et de realiser que ce qu’on prépare depuis des mois se concrétise enfin) sont vraiment hyper marquants je trouve !!
    Hâte de lire la suite de vos histoires les amis !! Profitez !!

    Liked by 1 person

  2. merci du conseil, il faut d’ailleurs qu’on arrive à prendre le temps, d’éviter d’être continuellement dans la course. À suivre avec les prochains posts

    Like

  3. C’est un vrai plaisir de vous lire et regarder les photos. Mieux qu’un feuilleton télé, on attend avec impatience la suite ! Et que des anecdotes déjà ! Ca nous approche un peu du pays et nous rapproche de vous. Continuez votre périple avec quiétude et n’oubliez pas : courir ne sert à rien, tout vient à point à qui sait attendre. 😉. Allez-y à un bon rythme mais sans plus ,il y a encore 95 jours à assurer …et à nous raconter.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s